Betty Cooper : Qui je suis


Écrit par Mark Moore
[Traduit par Macfly]



Betty & Véronica dans «Le pacte»

Lundi matin, Betty et Véronica entrèrent à l'école et allèrent vers leurs casiers.
Au moment où elles prirent leurs livres pour le premier cours, Betty regarda derrière elle. «Ronnie, regarde-moi ça!»
Véronica se retourna et regarda. Archie se tenait plus loin, en train de jaser avec une fille.
Véronica haussa les épaules. «Et alors? Je ne suis plus jalouse. Il peut flirter avec qui il veut.»
«C'est pas ça.» dit Betty. «La pauvre fille. Elle n'a aucune idée du bateau dans lequel elle s'embarque.»
«Ouais, c'est triste» aquiesça Véronica.
«On doit l'avertir!»
«Ça va l'aider, elle! Mais il y a beaucoup d'autres filles à l'école que Archie peut contrôler.»
«Alors, avertissons-les toutes!» suggéra Betty, avec le sourire.
Véronica afficha un sourire en coin. «Je vois! On va lui dire à elle et d'autres filles. Puis elles vont répandre la nouvelle aux autres filles, et bientôt, toutes les filles connaîtront la vérité sur Archie!»
«Regarde, Archie entre dans cette classe» dit Betty. «Allons parler à cette fille.»
Betty et Véronica allèrent rejoindre la fille.
«Excuse-moi» dit Betty. «Peut-on te parler quelques minutes?»

La nouvelle se répandit en un temps record dans l'école. Betty et Véronica dirent à plusieurs filles tous les problèmes qu'elles avaient eus avec Archie. Ces filles le dirent à d'autres filles. Archie Andrews était devenu le sujet principal de conversation dans le vestiaire des filles, dans les toilettes des filles, sur l'heure du dîner et dans les autobus à la fin des classes. L'entente entre les filles était qu'aucune fille à la secondaire de Riverdale ne devait sortir avec Archie Andrews.

Betty et Véronica entrèrent dans la chambre de Betty. Véronica ferma la porte derrière elle.
«Ça a fonctionné mieux que je le pensais!» dit Véronica avec le sourire.
Betty s'assit sur son lit et décroche son téléphone.
Véronica prit place à côté d'elle. «Qu'est-ce que tu fais?»
«J'appelle Cheryl Blossom» lui dit Betty. «J'aimerais qu'elle répande la nouvelle à Pembrooke.»
Véronica afficha un sourire en coin. «Excellente idée!»

Le lendemain, Betty, Véronica et Midge étaient assises à une table de la cafétéria de l'école pour dîner.
Reggie s'approcha. «Hé les filles! Je peux m'asseoir avec vous?»
«Bien sûr, Reggie» répondit Betty.
Reggie s'assit à leur table. «Je viens d'entendre une conversation entre Archie et Jughead. Archie vous déteste et il me déteste aussi. Il a maintenant peu d'amis. En fait, seulement Jughead.»
Véronica sourit. «Excellent!»
Puis Archie s'approcha de leur table. «Les filles, on doit se parler!»
«On n'a rien à se dire» répondit sèchement Betty. «Disparais!»
«J'ai perdu presque tous mes amis à cause de vous autres!» hurla Archie.
«Elle t'a demandé de partir, es-tu sourd?» rétorqua Midge.
Archie agrippa le poignet droit de Véronica et il la força à se lever. «Non. Mais ces putes ont des explications à donner!»
Betty se leva. «Comment as-tu osé nous appeler?»
«T'as bien entendu!» lui répliqua Archie.
«Ouch! Mon poignet!» Véronica écrasa le pied droit de Archie aussi fort qu'elle le put, avec le bout de son talon haut.
Reggie se leva. «Laisse-la tranquille, Poil de carotte!»
«Je te remercie de ton aide, Reggie» dit Véronica, «mais je peux m'en occuper moi-même.»
«Laisse-nous tranquille!» cria Betty à Archie.
M. Weatherbee s'avança vers eux. «Y a-t-il un problème, ici?»
«Pas vraiment, M. Weatherbee» répondit Archie en regardant ses anciens amis. « Je m'en allais.»
Puis Archie s'en alla.
«Est-ce que ça va?» demanda M. Weatherbee aux autres.
«Archie a commencé à s'obstiner avec nous» répondit Betty. «Mais je pense que tout est sous contrôle.»

FIN



Épisode suivant


Retour au menu de cette fiction
Retour à la page des fictions
Retour à l'entrée du site