Des rages de jalousie

Chapitre 4

Au dîner, Betty et Ricardo allèrent dîner dehors. Betty lui expliqua ce qui s'était passé.
– Quoi!? Il a osé te planter pour une autre! Quel gars vraiment stupido!
– Ce n'est pas vraiment ça. En fait, il l'a fait pas mal de fois mais ça a dépassé les bornes! Je n'ai pas étudié à cause de lui Ricardo!!
– Quoi!? Betty! Aucun gars n'a le droit de te planter! Et moi qui pensait que c'était la première fois... Pourquoi?! Pourquoi te laisses-tu faire? Tu... tu l'aimes hein?...
– Oui... Je te jure que j'essaie de l'oublier mais ça marche pas! Mais crois-moi! Cette fois-ci, il va m'entendre parler!
– Ce n'est pas la première fois que j'entends ça moi, dit une autre voix.
– Nancy? Que fais-tu là? demanda Betty.
– Eh bien chère amie je t'écoutais. Il t'a encore fait le coup hein? Tu es trop gentille et naïve Betty! Quand comprendras-tu?
Nancy se retourna ensuite pour s'adresser à Ricardo.
– Betty dit toujours qu'elle va lui faire payer mais elle le fait jamais. Au lieu de ça, elle se laisse entraîner dans une autre galère...
– Non! C'est pas vrai! dit Betty.
– Oui! Et tu le sais!
– Tu verras Nancy! Je vais te le prouver! J'y vais tout de suite!
– Il est à la cafétéria. Alors vas-y!
Betty partit donc. Ricardo resta bouche bée.
– C'est juste comme ça qu'on peut la forcer à y aller. Elle aura besoin d'aide, tu crois pas? Je m'appelle Nancy.
– Et moi Ricardo. Tu as raison, et j'y vais tout de suite.
– Attends!
– Oui?
– Tu as un kick sur elle n'est-ce pas?
– Oui...
– C'est bien. Elle a besoin d'un gars qui l'aime vraiment.
– Merci.
Ricardo partit donc rejoindre Betty. Pendant ce temps, Betty arriva à la table où était aussi toute sa gang.
– Salut la gang.
– Salut Betty!! répondirent-ils ensemble.
– Où t'étais passée Bets! demanda Véronica.
– Avec un ami.
– Ouhhhhh!! firent-ils.
– Ok! Ok! On se calme les gars! dit cette fois Archie.
«Il ose en plus être possesif et jaloux» pensa-t-elle.
– Archie, est-ce que je peux te parler?
– Ben oui Betty.
Ils se mirent à l'écart du groupe.
– Où étais-tu hier soir? commença-t-elle.
– Chez Ron... Mais pourquoi me dem...
– Comment as-tu osé! se fâcha Betty.
– Calme-toi Bets! Je sais que vous ête des rivales pour moi mais calme-toi!
– C'est pas ça! Tu... tu... as oublié?! Comment as-tu pu! dit-elle avec des larmes aux yeux.
– Betty... J'ai fait quelque chose!? dit-il, inquiet.
– Oui idiot! Tu as oublié notre rendez-vous!  Mais le comble c'est que je n'ai pas étudié à cause de notre soirée. À cause de toi, je vais échouer en latin et je te déteste! Je veux plus te voir! cria-t-elle.
Elle partit en pleurant et en courrant. Toute la bande avait écouté. Archie resta perplexe. Il ne savait pas quoi faire. Au moment où elle sortit de la cafétéria, elle heurta Ricardo.
– Est-ce que ça va?
– Non Ricardo! dit-elle et elle commença à pleurer sur son épaule.
Ricardo, lui, la tenait dans ses bras. Au même moment, Archie sortit de la cafétéria et les vit. Il se fâcha.
– Lâche ma copine!
– C'est mon amie aussi! répondit-il.
– J'ai plus de droit sur elle que toi! C'est ma blonde!
– Une parmi tes combien, hein!
– Ricardo, arrête! cria Betty. Et toi Archie laisse-moi tranquille, je veux plus te voir!
– On se reverra, dit Archie s'adressant à Ricardo.
– Compte sur moi, répondit celui-ci.

suivre...



Épisode suivant


Retour au menu de cette fiction
Retour à la page des fictions
Retour à l'entrée du site